Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2010

C’est un ciel blanc

De l’envie se soumettre

Pigeons au rendez-vous

Ciel blanc au rendez-vous

Pigeons et ciel de pierre

 

Pigeons-fossile arrimés sur les bancs

Pigeons-fossile à la place des villes

Pigeons faussés avec plus qu’il n’en faut

 

C’est un ciel blanc

 

Un grand murmure un grand collet grand col

Un col à ciel ouvert où l’on glisse lentement

En tentant d’attraper le pompon

 

C’est un ciel blanc, un grand rassemblement, les grands papiers du siècle et les petits papiers, de grands papiers brillants tombant comme des lois, quelques papiers froissés et à moitié brûlés, un ciel blanc comme on n’en aura jamais.

06/09/2010

Aux confins de l'idem

Il se dit la moindre étoile se dégrade et se reconstitue perpétuellement jusqu’à en vieillir. Il n’y a pas l’espoir de quitter les étoiles qui brillent dans nos nombrils. Je ne suis pas un homme il se dit sans espoir. La moindre étoile siège au creux de particules mortes il se dit, de particules sautillant au centre de tout, de particules flottantes en noyade il se dit, au centre du tout vieillissant.

 

Le moindre mannequin de plastique est un peu moins complexe que son prototype de chair. Il faut amener à croire à l’être de plastique qu’il est tout simplement. Il faut croire simplement que l’être de plastique est au centre de tout.

 

La moindre étoile flotte aux confins de l’idem il se dit, je ne suis pas le même, dit-il à son pantin. La moindre étoile est un satellite souriant, un idem inaltérable, rattaché au nombril des simples d’esprit.  

 

08/07/2010

Pas besoin de signer contre les méchants

Pas besoin de signer contre les méchants, mange ton méchant et mange son enfant, la barbe bleue de ton beau poussin blanc, tout ce beau monde dans ton beau ventre blanc, mange à l’écoute de ton bec de méchant, crocs de chien poils d’enfant rires éclats de méchant

Festin de pou sur moustique hurlant

Pulpe de boue spaghettis de serpents

Poings prisonniers vaginale  jument

Pas besoin de signer face à ton diable blanc, un os pour tous, un essaim calcifié pour la communauté des abeilles