Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2009

1er mars état de fabrique à Mix Art

Lise N. sera en résidence à Mix Art Myrys du 27 février au 2 mars, accompagnée du vidéaste Erik Damiano (Le petit cowboy) et du musicien Eric Roger (Gaë Bolg, Seven Pines).

Présentation de l'"état de fabrique" le dimanche 1er mars à 19h30.

 

Mix Art Myrys

12, rue Ferdinad Lassalle

31200 Toulouse

 

Participation libre et nécessaire

23/09/2008

Une léthargie profonde du Professeur Migragne

Un "clip" de Lise N. réalisé par Erik Damiano, en ligne sur You Tube :

 

Une léthargie profonde du Professeur Migragne

 

Acte Amanite #1

 

02/07/2008

Le paysage amanite

La forme première des Actes Amanites est apparue au cours d’une improvisation musicale en septembre 2003. Au moyen d’instruments exotiques, fabriqués ou synthétiques, les protagonites ont découvert un univers sonore à la fois brut et sophistiqué, constitué d’un langage étrange mais profondément familier : la musique amanite primitive.

Rapidement, une dimension esthétique s’est imposée. Des éclairages, des maquillages, la présence d’objets et de divers matériaux (plumes, raphia, glaise, lait de caille, etc.) ont été intégrés aux improvisations, paradant les échanges. Au fil des rencontres, la musique amanite est devenue plus précise, gravitant entre minimalisme pointu et fourmillements baroques, combinant sessions tribales improvisées, passages structurés austères, vocalises gutturales, perçantes, lectures évanescentes, impératives. Ces différentes textures ont participé à la formalisation du Monde Amanite, organisé au fil d’actions puissantes, dictées trente par trente. 

Une fois le rite consumé, c'est l'attention au paysage. D’abord, la liquéfaction des totems. Puis la palpitation des os. Des silhouettes hissées en masse sur un fil. Des collines beiges et des montagnes irritées.

Le paysage sa langue est tactile.

Le paysage précède le rite.

Le paysage tremble parce qu'il précède le rite.