Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2017

Aux confins du croupion

Je lui ai proposé de l’enregistrer sans son vibrato, elle n’avait pas l’habitude, il a fallu déconstruire tout ça. Toutes ces filles sorties tout droit du conservatoire elles n’ont pas vraiment l’habitude de se lâcher, il aura fallu les bousculer un peu, elles n’avaient pas vraiment l’habitude de travailler sans partition, au larsen, dans un home-studio nommé croupion.  

Elles n’avaient pas vraiment l’habitude de se situer entre les vertèbres sacrées et le rectum. Au rebours de ces années perdues dans le travail de forme, la tenue des cordes et le port de tête. Toutes ces têtes de porc du conservatoire que l’on promène en laisse avec des médailles, sur des podiums.

Il faudrait en finir avec la musique une bonne fois pour toute, il faudrait se trouver une corde. Et se laisser bercer par le vent amical Que deviens-tu depuis tout ce temps ?

Écrire un commentaire